Jardin Cool

pour jardiner tout simplement

Quand il faut simplifier son jardin

4 Commentaires

Plate-bande à l'anglaise

Magnifique… mais tellement d’entretien

Depuis longtemps vous aviez en tête une image du jardin de vos rêves et vous l’avez créé. Quand vous avez acheté votre maison, il n’y avait rien, absolument rien que de la terre vierge. Patiemment vous avez construit ce jardin. Modeste au début, vous l’avez agrandi, développé et remanié au fur et à mesure que grandissaient votre passion et votre savoir-faire. Chaque arbre, arbuste ou plante cache une histoire que vous aimez raconter à vos invités lorsqu’ils font le tour de votre paradis. Le plaisir de voir tous ces gens en pâmoison devant la beauté de votre “oeuvre” est votre ultime récompense.

Mais voilà, 30 ans plus tard la passion déborde toujours mais le corps ne suit plus. L’effet énergisant du début de la retraite ne se manifeste pas comme prévu, côté jardin. Vos enfants, lors de leurs rares apparitions au jardin, sont plus contemplatifs qu’utiles. Enfin, de nouveaux intérêts germent en vous.  Alors que faire de votre aménagement paysager ?

La réflexion préliminaire

Corvées vs plaisirs
Il faut admettre que plus vous avancerez en âge, plus la tâche de maintenir cette “image de votre rêve” deviendra lourde et moins elle vous procurera du plaisir. Tant qu’à voir dépérir votre jardin, faute de soins, il vaut mieux le simplifier et apprendre à jardiner autrement pour continuer à en tirer du plaisir. — Notez que je prends pour acquis que vous ne désirez pas ou ne pouvez pas faire entretenir votre jardin par un paysagiste et que vous ne souhaitez surtout pas déménager–

Au départ, faites l’inventaire de vos végétaux (plantes, arbustes, arbres) et de vos agencements de végétaux (plate-bande à l’anglaise, rocaille, jardin d’eau, potager etc.).  Répertoriez ensuite les tâches reliées qui sont devenues une corvée et celles qui vous procurent encore un réel plaisir.

Exemples de corvées

  • Les vivaces, arbustes et petits arbres que vous devez couvrir à l’automne et découvrir au printemps.
  • Les plates-bandes qui nécessitent énormément de désherbage ou d’arrosage.
  • Les végétaux qu’il faut constamment traiter contre les insectes et le maladies.
  • Les vivaces qui s’effondrent dès le premier orage et qu’il faut ensuite tuteurer.
  • Tout ce qu’il faut tailler régulièrement à cause de l’espace restreint.

Exemples de plaisirs:

  • Cueillir les légumes frais dans votre potager.
  • Humer le capiteux parfum de vos roses.
  • Entendre le bruit de l’eau de votre cascade ou de votre ruisseau.

Le but de cette réflexion est de mieux visualiser quelle activité au jardin suscite en vous le plus d’enthousiasme et de sentiment de bien-être. Si cultiver quelques rosiers hybrides de thé est pour vous une source de plaisirs intarissable, malgré les exigences d’entretien, alors conservez ce volet de votre jardin. Par contre, éliminez cette rocaille que vous peinez à entretenir et qui ne sert qu’à retenir un talus. Remplacez-la par un muret. L’objectif à atteindre sera de vous débarrasser du maximum de tâches que vous faites “parce qu’il faut les faire”.

Étape 1:  L’épuration

Éliminez d’abord les végétaux à problèmes. Réduisez la surface occupée par des plates-bandes de vivaces ou d’annuelles, ou épurez-les en ne conservant que quelques variétés à entretien réduit. Si vous avez un grand terrain, concentrez-vous sur la partie du jardin située près du patio et convertissez le reste en parc semi-sauvage. Si vous avez plutôt une petite cour urbaine, vous auriez avantage à remplacer certaines plates-bandes contraignantes ou peu performantes par des dallages ou des graviers décoratifs. Vous pourrez y installer par la suite des bacs de culture, tellement plus faciles à entretenir.

Il est certain que vous aurez un pincement au coeur au moment d’éliminer certaines plantes chéries depuis si longtemps. Suggestion: Offrez-les à vos voisins.  Vous pourrez ainsi continuer à les admirer sans avoir à les entretenir. —💡Invitez-les aussi à venir vous aider à les déplanter–

Étape 2:  La réorganisation

Plates-bandes de vivaces

Remplacez les grandes plates-bandes fleuries par quelques arbustes qui ne demandent presque pas d’entretien (ex: lilas, viornes lentago, fusains ailés, camerisiers etc.). Il y a moyen de créer de beaux effets simplement en agençant des arbustes aux différentes couleurs ou textures de feuillage, tout en bénéficiant de floraisons printanières et de petits fruits. Couvrez les sols nus d’un paillis afin d’éliminer le désherbage et diminuer les besoins d’arrosage. Si vous avez déjà beaucoup d’arbustes, vous pourriez ré-engazonner les anciennes plates-bandes. Encore mieux, vous pourriez y semer du trèfle nain, du thym serpolet ou tout autre vivace couvre-sol. Ils ajouteront de la couleur et du parfum à votre pelouse et vous pourrez les tondre, en même temps que le gazon.

Potager

Remplacez votre potager en pleine terre par des bacs et des pots. Tous les légumes, plusieurs fruits et même certains arbres fruitiers nains poussent très bien en contenants. Les avantages: 1- ne plus avoir à vous mettre à quatre pattes par terre, 2- élimination d’une bonne partie des prédateurs dans le sol (insectes et maladies), 3- pas ou très peu de désherbage, 4- facilitation de l’arrosage, 5- économie d’espace. De plus, en disposant vos bacs sur le patio ou tout près, vous aurez toujours vos légumes à portée de la main.

Cascades, étangs, ruisseaux artificiels

Il est fort probable que le “jardin d’eau”, que vous avez fait jaillir au beau milieu de votre cour, soit devenu une corvée d’entretien plutôt lourde, surtout s’il est rempli de plantes aquatiques envahissantes et entouré de végétation. Le bruit de l’eau vous est indispensable ? Vous pourriez remplacer votre jardin d’eau par une fontaine et l’entourer d’un dallage ou de graviers décoratifs. Très peu d’entretien et très à la mode.

Le jardin sera-t-il moins beau ?

Non, sa beauté s’exprimera différemment. Une vue d’ensemble certes plus sobre mais d’un entretien combien plus reposant. Alors pourquoi ne pas profiter de cette réorganisation pour rafraichir vos meubles de patio? aménager un salon ou une cuisine d’extérieur ? Vous aurez le temps d’en profiter maintenant que vous êtes libéré de l’esclavage de votre ancien jardin.

Des questions, des commentaires ou des suggestions ?  N’hésitez pas à m’en faire part. Il me fera plaisir d’y répondre.

à bientôt

Auteur : Marc Meloche

Je suis coach de jardin dans la belle région de Lanaudière au Québec. Horticulteur et paysagiste conseil, j'aborde avec vous le jardinage de façon différente, simple et cool.

4 réflexions sur “Quand il faut simplifier son jardin

  1. C’est un très bon article à partager auprès des gens qui n’ont plus le temps ou la santé suffisante pour entretenir leur jardin mais ne veulent pas pour autant se couper des plantes !

    Aimé par 1 personne

  2. Moi, pour réduire l’entretien, je plante dans le sable pur, 4 pouces ou 10 cm d’épaisseur les vivaces et les alpines et je suis satisfait. Bien sur qu’en dessous du sable il y a de la terre à jardin. Bon sujet!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s