Jardin Cool

pour jardiner tout simplement

Faire d’une corvée de jardinage une expérience festive

Poster un commentaire

une corvée festive de jardinage

Le réaménagement complet d’une plate-bande

Aujourd’hui je vous raconte une histoire de jardinage qui fut un des moments forts de ma saison 2015 en tant que coach de jardin.

Un couple venait tout juste d’acquérir une ferme à la campagne pour y démarrer un élevage d’alpagas et faire de la production lainière: la ferme Alpagas Nouvelle-Acadie. On devine tout ce qu’il y a à faire quand on vient d’emménager, en plus du démarrage de l’entreprise. Par surcroît, ces gens découvraient un aménagement paysager plutôt élaboré devant la maison et l’entretenir était pour eux une expérience nouvelle.

Par où commencer et comment s’y prendre ? voilà toute la question. Réalisant l’ampleur de cette charge additionnelle, on m’appelle à la rescousse.

Après une première rencontre exploratoire pour bien comprendre les aspirations du couple face à son jardin et vérifier de visu si la configuration actuelle de l’aménagement pourra y répondre, je constate qu’une des plates-bandes principales est en voie de devenir incontrôlable. Si rien n’est fait rapidement, elle se transformera très bientôt en fouillis inextricable. Je propose à mes nouveaux clients d’en prioriser la réfection.

Je constate également que les obligations de travail de mes nouveaux clients ne leur laisseront pas assez de temps disponible pour jardiner intensément et remettre rapidement de l’ordre dans cette plate-bande. C’est qu’il faudra tout déplanter, séparer, trier, puis replanter, relocaliser etc. Une tâche finalement plutôt lourde et qui demande un savoir-faire que justement mes nouveaux clients n’ont pas encore acquis. Comme l’idéal serait de tout réaliser d’un seul coup, je leur propose d’inviter dès cet automne parents et amis à participer à une corvée de jardinage sous ma supervision. Proposition immédiatement acceptée.

Les travaux préliminaires

Nous sommes en août et les travaux ne seront effectués qu’à la fin octobre.  Je m’emploie d’abord à identifier et étiqueter tous les végétaux en place et à déterminer lesquels seront éliminés, conservés ou relocalisés. Nous prenons quelques photos pour nous y référer au besoin car en octobre les feuillages jaunis ou brunis seront faciles à confondre. Nous taillons également le cèdre puisqu’en octobre ce serait trop tard en saison.

Les préparatifs

L’automne venu, madame s’active au recrutement. L’argument incitatif ?  “Un bon repas tous ensemble après les travaux”. Le ton est donné et notre brigade comprendra au moins 6 personnes, incluant le coach, ce qui nous permettra de tout réaliser en un seul après-midi. De mon côté, je m’assure qu’il y aura assez d’outils pour tout le monde. J’imagine aussi quelques scénarios pour parer à toute éventualité. –En autant que possible, rien ne doit retarder les opérations–

Je connais déjà un peu nos hôtes mais pas encore les invités. Il me faudra donc m’arranger pour que tout ce monde éprouve un réel plaisir à participer tout en étant performant, du début jusqu’à la fin.

Le déroulement

Par un beau dimanche automnal, nous nous retrouvons tous sur le chantier à 13 h. J’évalue discrètement les connaissances en jardinage de notre brigade puis nous formons deux équipes. Mon rôle sera de soutenir l’une ou l’autre selon qu’une tâche prendra plus de temps que prévu.

Première étape: enlever l’immense rosier sauvage

Un rosier sauvage a pris tellement d’expansion qu’il est maintenant tout emmêlé avec un arbuste voisin. Il faut enlever soit l’un soit l’autre. Comme les deux spécimens sont âgés, c’est le rosier qui souffrira le moins d’être transplanté et relocalisé, comme on le voit sur la photo ci-après.

relocalisation-rosier

Deuxième étape: on arrache

Presque toutes les plantes vivaces sont déplantées et mises de côté. Par la suite, une équipe va les trier pendant que l’autre prépare le terrain pour la replantation. Ciel les sacs de terre !  C’est vers 14h que je réalise que j’avais omis de rappeler à mes hôtes qu’il nous faudrait de la terre pour combler les trous laissés par les végétaux éliminés. Heureusement, une pépinière locale accepte de nous accommoder malgré qu’elle soit déjà fermée pour l’hiver. Merci Pépinière Montcalm. Un émissaire part donc en trombe pour aller chercher une douzaine de sacs de terreau. Pendant ce temps, nous nous occupons à trier les végétaux.

Du renfort arrive

C’est vers 15 h que la maman de monsieur et un ami, qui sera notre photographe officiel, –faut pas oublier Facebook!– viennent grossir nos rangs. Le problème c’est que maman voudrait tellement aider mais ses enfants considèrent qu’elle n’est pas habillée en conséquence. Oups, je sens que je dois intervenir. La solution:  Il va falloir tailler le gros arbuste pour le réduire du tiers.  C’est un travail plutôt léger que la dame pourra faire debout et à son rythme. Hop, on lui trouve des cisailles et une paire de gants, je lui montre comment faire et voilà les enfants rassurés et la mère tellement heureuse de pouvoir être utile.

Dernière étape

Ne reste plus maintenant qu’à replanter ce que nous avons conservé de l’ancienne plantation. Les plantes éliminées, mais en bon état, sont offertes aux participants et le reste s’en va au compost. Le printemps prochain, les espaces vides seront comblés par de nouvelles plantations en harmonie avec les anciennes. Le soleil baisse, le temps fraîchit et surtout la fatigue commence à se faire sentir au sein de la brigade. Il y aurait encore place pour un peu de peaufinage mais l’enthousiasme risquerait d’y perdre. C’est le temps de fermer le chantier. Place au divertissement.

photo-ancienne

 

Nous voici réunis (sauf notre photographe) pour la traditionnelle photo de groupe. Un peu fatigués après cette journée intensive mais combien fiers du travail accompli.

Une expérience qui se terminera par le mémorable repas offert par nos hôtes. Merci de m’avoir accordé le plaisir de vivre avec vous cette corvée festive.

 

Auteur : Marc Meloche

Je suis coach de jardin dans la belle région de Lanaudière au Québec. Horticulteur et paysagiste conseil, j'aborde avec vous le jardinage de façon différente, simple et cool.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s