Jardin Cool

pour jardiner tout simplement

Gardez vos dracénas (cordylines) à l’extérieur jusqu’en décembre

4 Commentaires

cordylines à l'extérieur en décembre

Mes cordylines en décembre. Un petit air de Caroline du Sud !

Saviez-vous que les dracénas (de leur vrai nom: cordyline australis) qui trônent au centre de vos potées et bacs fleuris peuvent tolérer des températures nocturnes aussi basses que -12 C ?  En ce début d’automne les premières gelées se font déjà sentir un peu partout au Québec et le premier réflexe du jardinier est généralement d’enlever les fleurs annuelles dans les boîtes à fleurs et les bacs sur la terrasse. Certains laissent les  graminées dites annuelles (ex: pennisetum) encore quelques temps,  mais elles conservent rarement leur belle apparence après le mois d’octobre. Par contre les dracenas, eux, resteront bien verts et luxuriants pendant tout le mois de novembre et même en décembre dans le sud du Québec.

En fait, on appelle communément “dracéna” l’espèce “cordyline australis” qui est originaire de l’Australie.  Là-bas c’est un arbuste rustique en zone 8a (températures hivernales minimales de -9C à -12C). Au Québec les régions les plus chaudes se situent en zone 5b (minimum hivernal de -23C à -26C), ce qui est trop froid pour hiverner les dracénas à l’extérieur. Cependant, comme il est rare que le mercure chute sous les -12C avant la mi-décembre, les dracénas pourront très bien supporter les nuits froides de la fin de l’automne.

Une expérience réussie

dracéna sur fond de neige

Même un coup de froid à -12C ne leur fait pas peur

Certes il est possible d’hiverner les dracénas à l’intérieur, puis de les retourner dehors l’été suivant. Mais encore faut-il avoir l’espace requis. C’est pour cette raison, il y a quelques années, que j’ai pris la décision de les laisser périr dehors plutôt que d’encombrer mon salon.

Comme les plants étaient encore beaux au début d’octobre, j’ai tout simplement enlevé les géraniums qui les accompagnaient et laissé mes dracénas seuls en place. J’avais espoir qu’ils puissent perdurer encore quelque temps. Or, quel ne fut pas mon étonnement de les voir prospérer jusqu’en décembre. Les dracénas, ainsi dégagés, prenaient un tout autre aspect et ce,  fort remarquable. C’était en 2006 et je refais la même chose depuis.

En 2008, je les ai même gardés jusqu’à Noël !

Quels soins leur apporter ?

Bonne nouvelle, il n’y a pas grand chose à faire du côté entretien, mais il ne faut pas oublier que les plants sont bien vivants. Il faut donc les arroser de temps en temps si le temps est sec, surtout si la température connaît un redoux. Pour ma part, je mets un peu d’engrais pas trop riche en azote (10-30-15) vers la fin septembre et c’est tout. Vos dracénas égaieront votre décor, ainsi qu’aux plus beaux jours de l’été.

cordylines à la fin septembre

Vos cordylines seront même plus belles en novembre qu’en plein été

Des questions, des commentaires ?  Il me fera plaisir d’y répondre.

À la prochaine

Auteur : Marc Meloche

Je suis coach de jardin dans la belle région de Lanaudière au Québec. Horticulteur et paysagiste conseil, j'aborde avec vous le jardinage de façon différente, simple et cool.

4 réflexions sur “Gardez vos dracénas (cordylines) à l’extérieur jusqu’en décembre

  1. Depuis trois ans, je conserve un condyliens pendant l’hiver dans ma cave où il n’y a jamais de lumière, sauf quand j’y fais un saut pour les arroser. L’an dernier, j’en avais mis en pleine terre près d’un mur en espérant que la chaleur qui s’en dégage leur permettrait de survivre, mais ils ont gelé. Celui entreposé à la cave est splendide, a beaucoup grossi depuis trois ans et vais le ressortir dans les prochains jours. Donc, inutile d’en mettre dans son salon. Un espace dans une cave peu chauffée (la température descend à 10-12 degrés l’hiver. Même sans lumière, il tient le coup! Je fais de même avec un laurier et avec un fuschia, mais ce dernier a davantage de difficulté sans lumière. Il a toutefois repris l’été dernier, mais a mis du temps à faire des fleurs. Ma cave ne fait que six pieds six pouces de haut, les murs sont en pierres et le plancher en béton, un triplex de 1911. J’y mets aussi des géraniums qui font grise mine au printemps quand je les ressors, mais reprennent de la vigueur dès leur sortie, mais certains n’y survivent pas. En revanche, j’ai plein de géraniums que je conserve en appartement (plusieurs chez mon voisin!), ils sont énormes, fleurissent tout l’hiver moyennant un apport d’engrais régulier.

    J'aime

    • Merci pour votre témoignage. Dans l’article je me contentais de suggérer de conserver les cordylines plus longtemps au jardin plutôt que de les arracher hâtivement en octobre en pensant qu’elles vont geler bientôt. Mais on peut aussi les rentrer en octobre comme vous le faites et les ressortir le printemps suivant. Bon printemps !

      J'aime

  2. Bonjour, je viens vous voir car j’ai besoin d’aide. J’ai une cordyline pink passion en pot sur ma terrasse mais après le bon coup de froid de la semaine dernier elle a une sale tête. Toutes ces tige sont tombé et elle n’est plus rose du toute à la racine c’est carrément blanc, sont tronc à la racine est dur et quand on remonte il y a encore de la résistance au centre. J’aimerai savoir si je peux faire quoi que soit soit pour l’aider ou bien si elle est morte.
    Pourrai-je vous envoyer sa photo pour que vous me disiez ce qu’il en est?
    Merci d’avance.

    J'aime

    • Bonjour Marion,
      Vous m’écrivez sûrement depuis la France et probablement du Sud car ici au Québec un coup de froid c’est -35°C ! 🙂 Concernant votre cordyline, la variété Pink Passion est beaucoup plus gélive que celle dont je parle dans ce billet. Même celle-ci ne peut résister aux températures inférieures à -12°C. Le coup de froid que vous avez connu est allé au-delà de la limite de résistance au froid de votre cordyline qui tourne autour des -2°C. J’ai bien peur que votre plante ne soit fichue. Comme toutes les tiges ont tombé, le mieux que vous puissiez faire serait de les couper à ras le pot dans l’espoir de voir le plant retiger, si les racines n’ont pas également gelé. Vous pouvez toujours m’envoyer la photo, mais je suis à peu près certain que cela ne fera que confirmer mon diagnostic.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s