Jardin Cool

pour jardiner tout simplement

Les conifères, véritables joyaux de l’aménagement paysager !

3 Commentaires

aménagement paysager agrémenté de conifères

Les conifères donnent un aspect plus riche aux aménagements paysagers.

Quand on voyage dans les pays du sud, la première chose qui nous émerveille c’est l’omniprésence des palmiers qui enorgueillissent les rues, les parcs et les jardins. Là-bas, les palmiers servent de pièces maîtresses à la plupart des aménagements paysagers. Ce sont généralement les premiers végétaux que l’on plante, notamment parce qu’ils sont signe d’opulence. Des majestueux palmiers royaux aux humbles palmiers nains, tous trônent devant les demeures, même les plus modestes.

Dans nos régions nordiques, nous n’avons pas de palmiers mais nous possédons une autre richesse : les conifères !  Autre climat, autre flore mais tout aussi remarquable. En fait, les conifères sont au nord, ce que sont les palmiers au sud; des joyaux de notre végétation, voire l’emblème de notre nordicité. Qu’on se rappelle simplement le charme des grands sapins enneigés en hiver.

Plus encore, à l’instar du grand palmier royal sous les tropiques, l’épinette bleue du nord est perçue comme un symbole de réussite sociale. Plus le bleu est intense, plus le standing est élevé. Il suffit d’ailleurs de se promener dans les banlieues chics pour le constater.

Cela dit, ils possèdent bien des avantages. D’abord, ils ont cette précieuse particularité de rester verts à longueur d’année tandis que les autres végétaux (plantes, arbustes et arbres feuillus) se dénudent de leur feuillage en hiver. Ils confèrent donc à l’aménagement paysager une note de beauté permanente, car un jardin sans conifères est plutôt triste en hiver. En été, ils font contraste par leur forme et leur texture avec les autres végétaux.  Autre avantage, ils servent de refuge et d’aire de nidification aux oiseaux dont certains se nourrissent aussi de leurs fruits (cônes).

Généralement faciles à cultiver, ils en existe de toutes les tailles, de toutes les formes et aux coloris parfois surprenants. La plupart peuvent devenir centenaires. On privilégiera les espèces de grande taille pour donner du volume à l’aménagement. Les espèces naines ou rampantes cacheront bien un solage un peu trop voyant ou meubleront une rocaille. La plupart exigent un lieu ensoleillé mais certaines espèces comme l’if et la pruche s’accommodent fort bien d’un environnement ombragé. Enfin, qu’ils soient plantés en isolé ou en massif leur présence sera toujours remarquée et appréciée. Et les haies de cèdres ? Mon opinion est qu’ils perdent une grande partie de leur charme parce qu’ils sont taillés de façon trop rigide. Tout conifère sera d’autant plus beau qu’on le laissera croître au naturel, sans autre intervention que de couper ses branches mortes ou endommagées.

palmier au sud, conifère au nord

Palmier nain ou pin mugho, l’effet décoratif reste le même.

J’aurais aimé vous montrer plein d’autres exemples, mais je vous invite plutôt à aller vous promener dans les quartiers plus âgés de votre municipalité pour constater de visu comment on peut les utiliser. Si vous n’avez pas encore songé à planter des conifères chez-vous, vous serez surpris de la beauté dont vous vous privez. N’hésitez pas à consulter votre pépiniériste ou faites venir votre coach de jardin, il saura vous guider dans vos choix.

à la prochaine..

Auteur : Marc Meloche

Je suis coach de jardin dans la belle région de Lanaudière au Québec. Horticulteur et paysagiste conseil, j'aborde avec vous le jardinage de façon différente, simple et cool.

3 réflexions sur “Les conifères, véritables joyaux de l’aménagement paysager !

  1. La simplicité d’entretien est sans doute un des avantages les plus intéressants des conifères ! Il faut veiller par contre à la variété, certains deviennent de beaux spécimens après quelques années, il ne faudrait pas non plus qu’ils prennent toute la place dans le jardin ou que cela nuise au voisinage…

    Aimé par 1 personne

  2. Je vie en Mauricie j’ai une haie de cèdre je me demande comment la réchappé j’en ai perdu 6 et sa continue il y as d’autre essence d’arbre qui ont le même problème les pins du voisin ainsi une érable sur mon terrain qui a les feuilles jaune pâle tout l’été je sais pas qu’est ce que c’est j’ai planté une vigne et met problèmes ont commencer je sais pas si ca rapport merci

    J'aime

    • Bonjour, vous me donnez trop peu de détails. pour que je puisse trouver la cause de ce dépérissement. Une photo avec vue d’ensemble et un gros plan des cèdres affectés permettrait probablement de mieux comprendre ce qui ce passe avec vos cèdres.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s