Jardin Cool

pour jardiner tout simplement

Le persil japonais ou Mitsuba; savoureux et facile à cultiver

2 Commentaires

persil japonais en pot

Un jeune plant de mitsuba entouré de thym et d’origan

On connaît bien sûr le persil frisé et le persil italien, de provenance circum-méditerranéenne, tous deux utilisés pour rehausser ou garnir les mets crus ou cuits. Par contre, en Asie orientale et notamment au Japon, on utilise plutôt le mitsuba dont la saveur s’apparente au persil que nous connaissons, d’où son surnom occidental de “persil japonais”. La différence ? son goût est plus fin, avec un petit accent de céleri et un soupçon de coriandre, mais c’est surtout son indescriptible parfum de fraîcheur qui ne manquera pas de sublimer tous vos plats ! Voici comment le cultiver facilement:

Description et origines

Comme le persil (petroselinum), le mitsuba appartient à la famille des apiacées (anciennement ombellifères) mais relève du genre cryptotaenia. C’est donc un petit cousin du persil plutôt qu’un cousin germain. Son nom complet: cryptotaenia japonica. Il croît spontanément dans les sous-bois de l’Asie de l’Est ( Japon, Chine, Corée). — Notez qu’il existe aussi une variété nord-américaine, le cryptotaenia canadensis, mais son goût s’apparente plus à celui du cerfeuil —

Le mitsuba est une plante vivace vigoureuse pouvant atteindre près d’un mètre dans son milieu d’origine, mais que l’on cultive généralement comme une annuelle au potager où il atteint rarement plus de 40 cm au cours de la saison.  Cultivé comme une vivace, il s’avère rustique jusqu’en zone 4 (testé avec succès dans la région de Québec). Ses feuilles, plus larges que celles du persil italien plat, sont bien fermes et d’un beau vert moyennement foncé. En juillet/août, la plante se pare de délicates fleurs en ombelles, mais qu’il vaut mieux supprimer pour pas que la plante ne se ressème un peu partout.

Où le cultiver ?

Comme il s’agit d’une plante de sous-bois, il préfère l’ombre légère ou modérée. En plein soleil, le feuillage a tendance à jaunir où à se décolorer. — Idéal pour les potagers qui souffrent d’un manque d’ensoleillement — Qui dit plante de sous-bois dit également terreau riche en matière organique, frais et bien drainé. Le mitsuba, tout comme le persil commun, n’apprécie guère les terres lourdes ou sablonneuses. En fait, il ne tolère ni d’avoir les pieds dans l’eau ni d’en manquer. Il se cultive aussi très bien en pot, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Culture à l’extérieur

Comme la germination est très lente (4 à 6 semaines), il vaut mieux démarrer les semis à l’intérieur en mars et les repiquer à l’extérieur fin mai/début juin, comme vos autres fines herbes. La méthode à suivre est la même que celle pour les autres fines herbes. Note: si vous n’avez jamais fait de semis d’intérieur, voici un lien informatif:  Pratico-pratique, Comment semer les fines herbes.  La croissance débute lentement, mais s’accélère par la suite. Vous devriez pouvoir récolter les premières tiges vers le début de juillet et jusqu’en octobre.

Culture à l’intérieur

Le semis peut se faire en tout temps, mais, comme il s’agit d’une plante vivace, le mitsuba a besoin d’une période de repos au froid pendant l’hiver, avant de reprendre sa croissance le printemps suivant. Si vous comptez le cultiver le persil japonais en hiver, il vaut mieux démarrer un nouveau semis au début de l’automne directement à l’intérieur que de tenter d’entrer un plant qui a passé l’été dehors. Les plants semés à l’intérieur en automne ou en hiver pourront cependant être déplacés à l’extérieur le printemps suivant après les dernières gelées.

Coté éclairage, une fenêtre recevant le soleil du matin sera suffisante en hiver. Pensez à placer les plants derrière un rideau en été ou à les éloigner de la fenêtre. La culture sous éclairage fluorescent, allumé 12 à 14 heures par jour, donnera aussi d’excellents résultats.

Fertilisation

À l’extérieur, un généreux apport, au printemps, de compost et de fumier de poule déshydraté (vendu en sac dans le commerce) favorisera une croissance vigoureuse. Pour ma part, je rajoute du fumier de poule vers la fin juillet pour soutenir la croissance. En pot, à l’extérieur ou à l’intérieur, fertilisez au deux semaines avec un engrais soluble pour plantes de maison.

Maladies et insectes

Bonne nouvelle, le persil japonais est rarement sujet aux maladies, mais les limaces sont à surveiller, surtout pour les jeunes plants fraîchement repiqués. À l’intérieur, en hiver, les tétranyques (petits acariens minuscules) apprécieront hélas autant votre mitsuba que vos autres cultures d’intérieur. À surveiller, en particulier si votre intérieur est sec et surchauffé.

Cueillette et conservation

La cueillette débute lorsque vos plants atteignent environ 8 cm de hauteur. Coupez de préférence les tiges à ras la base du plant plutôt que juste leur partie feuillue. Côté conservation, je n’ai trouvé aucune information sur le séchage ou la congélation. Notez que je doute fortement qu’il vous en reste, tant vous aurez tendance à brouter vos plants fréquemment!

En cuisine

La texture un peu croquante du persil japonais en fait un ajout précieux pour les salades et les sushis. En cuisson, il rehaussera et parfumera les potages, les sautés de légumes et les viandes. De plus, il conférera plus d’authenticité à vos recettes de mets orientaux. Il ne faut toutefois l’ajouter qu’en fin de cuisson car son goût (et son parfum) s’estompe ou devient un peu amère (selon certains gastronomes) lorsqu’on le cuit trop longtemps.

Et où trouver des graines ?

Pas évident de dénicher des plants en pépinière, mais je vous ai trouvé deux adresses où l’on vend des semences:

Au Québec : Semences Solana , section fines herbes

En Europe:  Graines Baumaux, section semences potagères > légumes orientaux

Bonnes récoltes !

Auteur : Marc Meloche

Je suis coach de jardin dans la belle région de Lanaudière au Québec. Horticulteur et paysagiste conseil, j'aborde avec vous le jardinage de façon différente, simple et cool.

2 réflexions sur “Le persil japonais ou Mitsuba; savoureux et facile à cultiver

  1. bonjour je vous écris parce que j aimerais savoir ou trouve ton ses graine de percil japonais merci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s