Jardin Cool

pour jardiner tout simplement


4 Commentaires

Cultiver des pommes de terre à partir de boutures de feuilles

évolution d'une bouture de feuilles de pommes de terre

Une récolte de patates remarquable à partir de simples boutures de feuilles

On avait toujours cru qu’il fallait obligatoirement planter des patates pour en obtenir de nouvelles. C’est une méthode qui a certes fait ses preuves, mais saviez-vous qu’à partir d’une seule patate, on peut obtenir des centaines de nouveaux plants prêts à produire ? Incroyable ? Pas du tout. On peut facilement prélever des boutures de feuilles sur un jeune plant-mère, puis bouturer à nouveau les feuilles des plants obtenus et ce, presque ad infinitum. Résultats ? Des centaines de plants gratuits et des récoltes plus qu’intéressantes ! Ayant expérimenté cette méthode étonnante, je vous livre les résultats et, bien sûr, je vous explique comment l’utiliser à votre tour. Lire la suite


Poster un commentaire

Comment cultiver des patates dans des pots

culture de patates en pots

Cultiver des patates en pots c’est facile et amusant

Vous aimeriez cultiver vos propres pommes de terre, mais n’avez pas l’espace requis dans votre jardin ou pas de jardin du tout ? Bonne nouvelle ! les patates se cultivent très bien dans des contenants sur le patio ou le balcon. La méthode traditionnelle pour cultiver des patates consiste à les planter en pleine terre puis de renchausser (butter) le pied des plants une ou deux fois au cours de la saison. Méthode bien connue et efficace, mais qui prend beaucoup d’espace.

Toutefois, comme sa cousine, la tomate, la pomme de terre s’adapte très bien à la culture en contenant. Il suffira de respecter quelques règles simples et vous découvrirez vous-aussi le plaisir de déguster vos propres patates. La méthode est vraiment facile et la récolte vous surprendra. Voici comment vous y prendre, en deux temps trois mouvements.

Lire la suite


6 Commentaires

L’eau de cuisson de pommes de terre n’est pas un herbicide

l'eau de cuisson des pommes de terre n'est pas un herbicide

Refroidie et sans sel, l’eau de cuisson des pommes de terre n’est pas un herbicide

À en croire certains chroniqueurs horticoles, l’eau de cuisson des pommes de terre serait un herbicide terriblement efficace. Selon eux, il suffit de jeter cette eau sur les mauvaises herbes qui ornent votre patio et vos allées de jardin pour les faire périr en un temps record. Quelle explication soutient cette affirmation ?  “L’amidon que contient l’eau de cuisson des pommes de terre bouche les pores des végétaux et les fait mourir”. C’est tout ? Non: “Il faut que l’eau soit bien chaude et de préférence salée”. Tiens donc ! Alors, c’est l’amidon, la chaleur ou le sel qui fait office d’herbicide ?

Ce flou explicatif aurait déjà été suffisant pour éveiller en moi une certaine suspicion, mais la découverte d’autres articles prônant plutôt l’utilisation de cette même eau à titre d’engrais a fini de me convaincre de vérifier laquelle de ces deux affirmations contradictoires dit vrai. On passe donc à l’expérimentation en bonne et due forme et je vous livre les résultats ci-après:
Lire la suite


8 Commentaires

La tour à pommes de terre: ça marche mais…

Résultats de la récolte de la tour à patates

Des patates jusqu’en haut de la tour !

Les résultats de la récolte de ma tour à patates

Je rappelle d’abord que cette méthode non conventionnelle consiste à cultiver des pommes de terre à la verticale plutôt qu’à l’horizontale dans le but d’économiser de l’espace. En furetant sur le Web, on découvre une pléthore d’affirmations non vérifiées qui nous promettent des rendements pouvant atteindre 100 lb par tour sur 4 pi2 de surface (Web anglais) ou 100 kg sur une surface de 1 m2 (Web français). Différences de mesures mises à part, cela revient au même; on demande à chaque patate de donner 5 à 10 fois son rendement normal !

Chose certaine cependant, c’est que dans les deux échelles de mesure ces récoltes mirobolantes m’ont semblé fantaisistes, voire chimériques. Plus encore, presque tous les témoignages sur les résultats obtenus font état, le plus souvent, de piètres récoltes ou d’échecs cuisants. Très peu montrent véritablement des résultats satisfaisants et aucun n’avance d’arguments  scientifiquement documentés pour expliquer pourquoi ça devrait fonctionner ou pas.

Avant de vous dévoiler les résultats, je vous invite à lire la première partie de cet article où je vous explique d’où vient cette théorie et comment j’ai construit ma tour. Voir: La tour à patates, mythe ou miracle ?

Alors ça marche ou pas ?  Allons voir.
Lire la suite


Poster un commentaire

La tour à patates : évolution à la mi-août

 

tour-a-patates-2016

Ma super tour à patates

Voici le compte-rendu promis de l’évolution de ma tour à patates, un peu après la mi-saison estivale. Petit rappel pour les nouveaux lecteurs, j’expérimente pour vous ce concept de culture des pommes de terre à la verticale plutôt qu’à l’horizontale au niveau du sol. Je vous invite à lire la première partie de cet article ( La tour à patates, mythe ou miracle ?) où je vous explique le concept et comment je l’ai appliqué dans l’élaboration de ma tour. Notez que  je ne cherche aucunement à vous inciter à tenter l’expérience vous-même. Je vous livre ici mes observations et mon questionnement après trois mois de culture.
Lire la suite


5 Commentaires

La tour à patates: mythe ou miracle ?

tour-a-patates

La légendaire tour à pommes de terre

La “tour à patates” fait sensation depuis quelques temps sur les blogues horticoles. On va même jusqu’à nous promettre rien de moins que 100 lb de pommes de terre sur une surface de 4 pieds carrés !

Le secret ? Il suffirait d’élever sur cette surface une “tour” de 4 pieds de hauteur.  On y plante des pommes de terre dans sa base pour ensuite la remplir progressivement de terreau au fur et à mesure que les plants grandissent. En fait, il s’agit de reproduire à la verticale l’équivalent de 24 pieds carrés de surface plane. Économie d’espace et rendement supérieur !

Intrigué par cette méthode apparemment révolutionnaire, j’ai d’abord recherché dans les revues scientifiques des articles documentés pouvant soutenir cette façon de faire. Hélas, je n’ai rien trouvé. Sur le Web, tant en anglais qu’en français, les tutoriels et les vidéos démontrant comment faire foisonnent mais curieusement aucun ne montre la récolte spectaculaire promise.

Au contraire, certains braves qui l’ont expérimentée nous font part de leurs résultats…décevants.  Alors ça marche ou pas ? Pour en avoir le coeur net, j’ai décidé de faire le tour de la question (sans jeu de mots) et de tester la méthode pour vous.

Lire la suite